Devenir bénévole au sein d’une association : les clés pour réussir

Le bénévolat est une activité qui n’est pas rétribuée et qui est librement choisie. En général, il s’exerce dans une association. Plusieurs motivations poussent les gens à être bénévoles au sein d’un organisme associatif. Cet article vous aide à réussir une mission de bénévolat dans une association. Tout d’abord, il faut bien fixer le cadre de la mission ; ensuite, bien comprendre le mode de fonctionnement de l’association ; enfin, se faire respecter et rester humble.

Bien fixer le cadre de la mission

Pour devenir bénévole dans une association, il est utile de fixer le cadre de la mission. L’annonce que vous avez répondue montre l’outil d’une mission de bénévolat. Pourtant, elle ne peut pas former un brief exhaustif. Ses buts devront être précisés et réexaminés. Il peut arriver que la réorientation du but initial soit importante. Un document contractuel : la feuille de route permet aux deux parties de confirmer qu’elles sont en phase. En outre, ce document précise le déroulement de la mission, les informations que l’organisme associatif doit vous fournir et les personnes que vous devez rencontrer. Il tiendra compte le fait que vos contacts à l’association ne sont pas toujours avertis des langages technocratiques de la mission. Lorsque cette feuille de route est faite et avalisée, vous pouvez commencer votre mission. Avant de finaliser la feuille de route, il est nécessaire de clarifier que vous pouvez arrêter de continuer. Toutes sortes de motifs sont acceptables comme le mal perception de la finalité de l’association, le courant qui ne passe pas et le risque de vous occuper plus de temps imprévu. Ainsi, il vaut l’arrêter immédiatement au lieu de partir sur les bases incertaines.

Bien comprendre le mode de fonctionnement de l’association

L’association risque de posséder un mode de fonctionnement étant un circuit de décision obscur. Dans ce cas, à partir des premières rencontres, il faut bien observer le mode de fonctionnement et essayer d’en discerner des grippages possibles. Ainsi, dans la mission de recommandation stratégique, valider les buts de la mission par un conseil d’administration est essentiel. Lorsque les missions requièrent la conception graphique, il faut demander dès le commencement ce qui va prendre la décision finale. Dans ce cas, vous éviterez l’obstacle de la décision collégiale.

Se faire respecter et rester humble

L’association occupe votre temps. Ainsi, vous donnez votre temps bénévolement pour accomplir la mission. Vous avez en général une activité professionnelle. Vous devez réagir avec calme. Cependant, au moindre dysfonctionnement, la fermeté est nécessaire. Il faut rappeler que la feuille de route est très utile. En effet, elle est garde-fou. Pour réussir la mission de bénévolat, vous devez rester humble. Cette condition est très importante. Même dans le domaine stratégique, n’oubliez pas que la compétence que vous avez n’est que technique. L’association saura vous communiquer pour humaniser votre compétence. Elle possède le sens.

Agir contre le cancer avec la fondation ARC
La différence entre solitude et isolement