Publié le : 05 mars 20204 mins de lecture

Certaines personnes qui recherchent un travail s’accordant parfaitement avec leurs principes préfèrent intégrer une association. Si vous envisagez aussi de défendre une cause au sein d’une organisation, ce tournant de votre vie n’est pas sans conséquences. Ce genre d’engagement implique des responsabilités qui diffèrent en fonction du statut que vous avez choisi.

Différences entre association et entreprise

Vous avez souvent entendu le terme Organisation Non Gouvernementale à travers lequel on désigne de nombreuses associations. Cela peut prêter à confusion car certaines, même de grande envergure, complètent souvent les services gouvernementaux, tandis que d’autres pallient l’insuffisance d’infrastructures. L’expression  « non-gouvernemental » permet donc de distinguer ce qui relève du service public.

Régies par la loi 1901, les associations semblent fonctionner comme des entreprises, sauf que l’objectif n’est pas de tirer profit au bénéfice des membres ou fondateurs. Ainsi, on les appelle parfois « organisation à but non-lucratif ». Toutefois, l’engagement dans une association implique, comme au sein d’une société, de contribuer pour atteindre des objectifs. Le degré de cet engagement différera selon le sens que chaque membre va mettre derrière ses actions.

Nous vous recommandons : Devenir bénévole au sein d'une association : les clés pour réussir

Les divers types de missions dans une association

Pour concrétiser votre engagement dans une association, vous avez trois options. La première est d’adopter le statut de salarié. En effet, bien que la plupart des ONG comptent un maximum de bénévoles, elles peuvent avoir besoin de structuration. Certaines personnes mettent donc à profit leurs compétences dans un domaine spécifique, moyennant rémunération. Si vous choisissez d’être bénévole, il vous suffit de vous présenter auprès des responsables et de proposer vos talents et qualifications à titre gratuit. Enfin, vous pouvez intégrer l’organisation en tant que volontaire, un statut qui se situe entre le bénévolat et celui de salarié. Vous êtes sous contrat, bénéficiez d’une couverture sociale et percevez des indemnités.

Nous vous recommandons : Comment aider une association ?

L’engagement dans une association et ses conséquences

Intégrer une association implique avant tout d’accepter les règles du jeu : même si vous êtes salarié, votre rémunération restera modeste car le budget est majoritairement alloué aux actions. En réalité, les bénéfices sont plutôt d’un autre genre : il y a d’abord le sens, mais également le contexte de travail qui offre un certain épanouissement au quotidien. Une des solutions pour réussir votre engagement est de respecter les étapes. Avant de quitter une entreprise classique, assurez-vous que vous vous orientez vers l’ONG pour les bonnes raisons. Il vous faudra faire preuve de discernement et cela peut nécessiter un certain temps. Le plus important est de vous assurer que l’association possède une structure et des principes qui vous conviennent, au niveau des aspirations comme du point de vue fonctionnement. La dernière étape consistera à déterminer comment (et sous quel statut) vous souhaitez vous investir et contribuer à atteindre les objectifs de l’ONG.